Avez-vous déjà pensé au Botox® pour contrôler votre transpiration ?

← Retour

femme aisselle transpiration

L’idée d’afficher des auréoles vous fait suer ? Bonne nouvelle : une injection de toxine botulique, communément appelée Botox®, suffit à préserver la fraîcheur de vos aisselles, de vos mains ou de vos pieds.

La transpiration excessive, un phénomène plus commun qu’on ne le pense

Les causes de la sudation sont en effet nombreuses : vous êtes adepte des efforts physiques intensifs, sujet(te) aux émotions fortes, accro à la nourriture épicée, ou vous enchaînez les soirées arrosées. Cela signifie que vous n’êtes pas seul(e) à être touché(e) par l’hyperhidrose !  Les stars de la télévision connaissent bien ce phénomène, notamment à cause de la chaleur des plateaux et du stress ! Invité sur l’émission Youtube “Le QG”, Denis Brogniart explique ses astuces farfelues pour éviter tout embarras face caméra. Ainsi, il lui arrive de changer de chemises entre les plans, de porter des t-shirts pour “faire éponge”, de coller des serviettes hygiéniques directement sur ses aisselles. Et surtout, il fait attention à ne pas boire une goutte d’eau au moins 1h30 avant de tourner. Il existe néanmoins une solution beaucoup plus simple pour éviter de transpirer : les injections de toxine botulique !

La toxine botulique, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez certainement ce traitement pour son efficacité redoutable contre les rides, comme la patte d’oie et la ride du lion, qui se creusent lorsque le visage s’anime. Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? La toxine botulique est une protéine responsable de la libération d’acétylcholine à l’origine de la contraction des muscles. Injectée en micro-doses, elle engendre un relâchement temporaire et progressif du muscle. Mais le Botox® n’a pas pour seul objectif d’offrir un effet réjuvénateur, puisqu’il est également efficace sur la transpiration.

Le traitement de la transpiration par Botox®

La toxine botulique a le pouvoir de bloquer la sécrétion de sueur en endormant les glandes sudoripares. Plus précisément, en contrôlant les nerfs responsables du flux de transpiration.  Si les points d’injections sont nombreux pour couvrir la majorité des glandes présentes à 1 centimètre sous la peau (environ 10 micro-piqûres par zone), les quantités injectées sont infimes, et suffisent à diminuer considérablement la sudation pendant environ 6 mois. Le traitement est sans danger, indolore et offre de très bons résultats ! C’est la solution idéale pour celles et ceux qui portent des chemises cintrées, qui ont en assez de leurs mains moites ou qui ont envie d’une hygiène impeccable pour leurs pieds.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoins, des options et du traitement adapté.

Open chat