Tout savoir sur la zone donneuse de vos cheveux

← Retour

Si vous vous intéressez à la greffe capillaire, vous avez dû entendre parler de la zone donneuse. Qu’est-ce qu’une bonne zone donneuse, quel est son rôle dans la qualité de l’intervention… ? Nous répondons à toutes vos questions.

Quels sont les différents noms donnés à la “zone donneuse” ?

La zone donneuse est également appelée “couronne hippocratique”, “zone de prélèvement” et “zone occipitale”.

Pourquoi la zone donneuse est-elle importante dans le processus de greffe de cheveux ?

La zone donneuse se situe à l’arrière de crâne et des deux côtés de la tête, la région occipitale résistant en effet à l’hormone DHT, responsable de l’alopécie androgénétique. C’est la raison pour laquelle les cheveux situés sur cette région sont génétiquement programmés pour ne pas tomber ! Les follicules réimplantés au niveau de la zone clairsemée n’étant pas affectés par cette hormone, ils ne tomberont pas non plus dans le futur, ce qui garantit la pérennité du résultat de la greffe capillaire. Néanmoins, il est important de se souvenir que la greffe de cheveux accompagne la chute, mais ne la stoppe pas ! Une nouvelle greffe de cheveux peut être à prévoir dans le cas où l’alopécie évolue. 

Selon l’ampleur du travail d’implantation, la zone donneuse doit présenter une certaine quantité de follicules, également d’une bonne qualité. Dans le cas où le patient est atteint d’une alopécie agressive et diffuse, elle touche aussi la zone donneuse. Il s’agit d’une contre-indication à la greffe capillaire.

Quels sont les facteurs qui influencent la qualité de la zone donneuse ?

Une zone donneuse de qualité est essentielle pour offrir une greffe de cheveux esthétique. Celle-ci est donc évaluée lors du premier entretien au sujet de votre projet capillaire à la Maison Lutétia. Mais qu’appelle-t-on une zone donneuse qualitative ? Voici les critères principaux de son évaluation : la densité des cheveux, l’élasticité, la laxité du cuir chevelu (qui permet une extraction facile et une bonne cicatrisation), la qualité des cheveux (ceux-ci ne doivent pas être trop cassés ou miniaturisés), le type de cheveu et le nombre de cheveux contenus dans les follicules jusqu’à 7 cheveux. La zone donneuse doit en effet présenter des follicules simples, doubles, triples (etc), le médecin hyperspécialisé suivant un plan de distribution intelligent, pour combler les zones clairsemées (avec les follicules multiples) et dessiner la ligne frontale (avec les follicules simples).

La zone donneuse possède-t-elle un capital inépuisable ?

Non ! C’est pourquoi il est important que l’extraction soit réalisée par un médecin hyperspécialisé de la Maison Lutétia. Très douce, notre méthode d’extraction est réalisée à l’aide d’un punch au bout en mousse, et permet d’éviter tout risque de transsection (c’est-à-dire casser les follicules). Et surtout, nous n’effectuons pas de surprélèvement dans le cas où vous seriez amené à réaliser une nouvelle greffe capillaire pour accompagner les besoins d’une calvitie androgénétique qui avance avec le temps. Une mauvaise gestion du prélèvement est notamment l’un des grands risques de la greffe de cheveux low-cost

Les cheveux repoussent-ils au niveau de la zone donneuse après la greffe capillaire ?

Non, puisque les follicules au niveau de la zone donneuse sont redistribués pour les implanter au niveau de la zone receveuse. Mais cette perte capillaire est indétectable lorsque l’extraction est bien réalisée, car le prélèvement avec notre méthode exclusive est effectué de manière homogène et non de façon concentrée. 

A quoi ressemble la zone donneuse après les implants capillaires ?

Pour ce qui est de l’apparence de votre zone donneuse après la greffe capillaire à la Maison Lutétia, aucune cicatrice n’est laissée, notre méthode d’extraction étant non-invasive, ce qui n’est pas le cas notamment de la FUT (Follicular Unit Transplant) qui laisse une longue cicatrice visible derrière le crâne. A la Maison Lutétia, nous avons à cœur de préserver votre zone donneuse afin de vous offrir les meilleurs résultats, et de vous permettre de réaliser une nouvelle intervention à l’avenir si l’alopécie continue d’évoluer. Souvenez-vous que la greffe capillaire accompagne l’alopécie mais ne la stoppe pas !

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoins, des options et du traitement adapté.

Open chat