La Micropigmentation du cuir chevelu

Pour harmoniser mon implantation capillaire

La micropigmentation des cheveux pour hommes et femmes est une solution permettant de masquer durablement une perte de cheveux en tatouant une implantation capillaire. Nos médecins spécialistes à Paris, à la Maison Lutétia DHI, pratiquent la dermopigmentation douce et non-invasive du cuir chevelu, pour retrouver une implantation capillaire harmonieuse.

Qu'est-ce que la micropigmentation des cheveux, pour homme et femme ?

La Micropigmentation des cheveux, chez l’homme et la femme, est une forme de tatouage du cuir chevelu. Par petits points ou traits fins rapprochés, elle a pour but de recréer l’impression visuelle d’une implantation des cheveux complète et d’un volume capillaire dense. En cas de calvitie, la micropigmentation des cheveux d’une femme ou d’un homme permet ainsi de masquer une zone dégarnie ou clairsemée et harmoniser visuellement la chevelure.

Aussi appelée « dermopigmentation », la micropigmentation de la peau est également utilisée afin de redessiner des sourcils mal structurés, clairsemés, ou garnir une barbe incomplète. Inoffensive pour l’épiderme comme pour les cheveux et le système pileux, la micro-pigmentation n’entraîne aucun effet secondaire et ne fait l’objet d’aucune contre-indication, sauf en cas de problème dermatologique particulier. De plus, cette technique est non-invasive et absolument pas douloureuse.

Solution adoptée par de nombreux hommes et femmes souffrant d’une perte de cheveux partielle ou complète, la micropigmentation capillaire permet de retrouver confiance en soi et estime de soi, en restaurant l’image d’une implantation riche et bien dessinée.

Comment fonctionne la micropigmentation capillaire pour homme ou femme ?

À la Maison Lutétia DHI, nos experts en micropigmentation capillaire à Paris, ou trichopigmentation paramédicale du cuir chevelu, utilisent un « dermographe ». Il s’agit d’un stylet de tatouage spécialisé, permettant de pigmenter la peau comme si des follicules pileux y étaient présents. Doté d’une aiguille très fine, il place des quantités infimes de pigments sous la peau, recréant ainsi l’illusion de la présence de l’implantation capillaire.

Grâce à ce stylet de haute précision, la profondeur, l’angle et la distribution du pigment peuvent être contrôlés et adaptés en fonction du résultat visuel souhaité. Par ailleurs, les pigments médicaux utilisés en dermopigmentation capillaire sont entièrement hypoallergéniques. Déclinés dans une subtile variété de teintes, ils sont méticuleusement choisis par votre expert à Paris, à la Maison Lutétia DHI, en fonction du phototype (type et pigmentation de peau) et de la couleur naturelle des cheveux de chaque patient et chaque patiente.

Une micropigmentation de mon cuir chevelu est-elle permanente ?

Après 2 ou 3 séances de dermopigmentation capillaire, espacées au minimum d’une semaine à un mois, les pigments sont permanents. Néanmoins, une retouche est à prévoir en fonction de l’atténuation des pigments ou de l’évolution de la chevelure et de ses imperfections, environ 5 à 6 ans après l’intervention.

Pourquoi recourir à la micropigmentation de mon cuir chevelu ?

La micro pigmentation capillaire, pour densifier et harmoniser mes cheveux

La micro-pigmentation du cuir chevelu est recommandée quand les cheveux ont une densité faible et que la peau devient trop visible. Chaque pigment injecté sous la peau vient « colorer » le cuir chevelu tel un tatouage. L’ombrage créé dans la zone glabre diminue ainsi le contraste entre la peau et les cheveux.

L’effet de densité et l’impression de volume sont immédiats : le résultat visuel semble alors très naturel. Également utilisée pour une retouche au niveau des sourcils ou de la barbe, la dermopigmentation corrige des imperfections de la distribution des follicules avec une grande précision, grâce à la finesse des aiguilles employées et au geste maîtrisé du médecin spécialiste.

La micropigmentation de mes cheveux, pour masquer mes cicatrices

Malheureusement, beaucoup d’hommes et de femmes ayant subi une greffe de cheveux, avec des techniques plus anciennes que la méthode DHI, en conservent à leur insu une grande cicatrice à l’arrière de la tête.

D’autres patients et patientes souhaitent cacher une cicatrice dans leur chevelure provenant d’un accident ou d’une intervention chirurgicale. Pour dissimuler des cicatrices sur des cheveux courts, la micro-pigmentation capillaire peut-être indiquée.

La micropigmentation capillaire, pour camoufler ma calvitie ou ma chute de cheveux

Parfois, la greffe de cheveux n’est pas la meilleure indication pour traiter une alopécie, une perte de cheveux. La micro-pigmentation du cuir chevelu d’un homme ou d’une femme permet, sur un crâne entièrement chauve ou une zone glabre (au niveau de la ligne capillaire, par exemple) de récréer l’illusion des follicules pileux sur la tête et ainsi en masquer une calvitie ou une chute de cheveux, tout en produisant un look tendance « rasé ».

La dermopigmentation de mes cheveux, pour compléter ma greffe capillaire

La micro-pigmentation du cuir chevelu s’avère également être un parfait complément à une greffe de cheveux avec la méthode DHI, notamment lorsque la zone donneuse est insuffisante pour créer une densité optimale. La pigmentation permet de simuler la présence de follicules pileux sous la peau, afin de recréer artificiellement une densité plus importante au niveau du cuir chevelu, pour obtenir un résultat visuel encore plus naturel.

Comment se déroule ma séance de micropigmentation capillaire ?

Le traitement capillaire par micro-pigmentation du cuir chevelu, pour hommes et femmes, se déroule selon un protocole précis et respecté à Paris, au sein de la Maison Lutétia DHI.

En amont, le médecin expert en dermographie procède tout d’abord à un test de sensibilité et de couleur sur la peau, lors de la première consultation, afin de veiller à l’absence d’anomalie dermatologique et de choisir la couleur de pigments qui convient parfaitement.

La dermopigmentation capillaire peut alors commencer. Voici les principales étapes d’une séance de micropigmentation des cheveux, pour homme ou pour femme :

1. Un premier jet, point par point, est effectué globalement sur la zone de la tête à repigmenter.

2. Un deuxième passage vient ensuite rehausser les couleurs, progressivement, afin de s’approcher au maximum de l’effet visuel recherché.

3. La séance se termine par les finitions, avec un haut niveau de détail, pour obtenir un résultat parfait du point de vue de la densité et du dessin des contours.

Naturellement, la durée de chaque séance varie selon la taille de la zone à traiter. Après une séance de dermopigmentation capillaire, il est possible d’expérimenter quelques rougeurs, qui disparaissent heureusement très vite, 1 ou 2 jours plus tard.

En tout, 2 séances de dermopigmentation sont nécessaires, à une semaine d’intervalle. Une 3ème session éventuelle peut être programmée, selon l’avis du médecin spécialiste, si besoin d’effectuer quelques dernières retouches.

Enfin, une nouvelle séance de micro pigmentation des cheveux est à envisager tous les 5 ans environ, selon l’évolution des pigments et de la chevelure.

Nos résultats parlent d'eux-mêmes

Avis de non-responsabilité : Les résultats et l’expérience des patients peuvent varier.
Ceux-ci dépendent d’un certain nombre de facteurs tels que l’âge, les antécédents médicaux et le mode de vie.

Nos patients témoignent

Vous souhaitez en savoir plus sur la micropigmentation du cuir chevelu ?

Un expert DHI reviendra vers vous avec un diagnostic gratuit
et personnalisé pour faire le point sur vos besoins.

Nos traitements

Le regard est un atout de séduction qu’il est possible de sublimer en redessinant l’arcade sourcilière grâce à l’expertise DHI.

Traitements médicamenteuxLes médicaments, shampoings et compléments alimentaires anti-chute de cheveuxQuels sont les médicaments anti-chute de cheveux ?Le Finastéride, ou Propecia, ... Lire la suite Traitements médicamenteux

Pour masculiniser le visage, la méthode DHI permet grâce à son savoir-faire unique et sa précision, d’implanter des zones sensibles comme la barbe, aussi bien pour la densifier ou pour en créer une lorsqu’elle est inexistante.

La technologie des LED -Light Emitting Diode- dont les effets sur l’inflammation cutanée, la cicatrisation et la régénération cellulaire sont déjà bien connus, apporte une solution pour ralentir une chute anormale de cheveux mais aussi pour favoriser la repousse sur des zones commençant à se dégarnir.

##
Open chat