Question-réponse DHI

Découvrez dans notre FAQ, les réponses aux questions les plus fréquemment posées concernant la technique de greffe de cheveux DHI et l’alopécie.

La méthode DHI, exclusivité de la Maison Lutétia

  • Est-il possible de prélever des follicules ailleurs qu’à l’arrière du crâne ?

    Si l’arrière du crâne n’est pas assez favorable et ne présente pas une densité idéal, il est possible de prélever les poils du corps et de la barbe lorsque cela est strictement nécessaire. On peut alors parler de BHT ou Body Hair Transplant.

    Il n’est en revanche pas possible de prélever chez une autre personne, la greffe de follicule étant impossible d’une personne à l’autre au niveau génétique.

  • Combien de follicules peuvent être prélevés par intervention ?

    Au total, 50 % des cheveux de la zone donneuse peuvent être prélevés, 30% durant la première session, jusqu’à 50% minimum sur une vie entière. Avec notre méthode exclusive de greffe de cheveux, 100% des greffons prélevés sont implantés.

  • La méthode DHI engendre-t-elle des saignements ? Qu’en est-il des cicatrices ?

    Une greffe de cheveux DHI engendre très peu de saignements car la finesse des outils utilisés rend l’opération très peu invasive.
    La spécificité de notre méthode DHI est qu’elle utilise des outils fins et précis qui ne laissent aucune trace ou cicatrice. Il est très important de retenir que contrairement aux méthodes classiques d’implantation de cheveux, aucun trou ou incision n’est nécessaire pour réaliser l’intervention.

    Les rougeurs postopératoires disparaissent entre 3 à 7 jours.

  • Les sessions DHI se déroulent-elles dans des salles stériles ?

    Les salles sont totalement stériles (utilisation du Basilol) et sécurisées. Les instruments munis de fines aiguilles sont à usage unique et permettent de prélever les bulbes du cuir chevelu sans dépasser l’aponévrose (de 0,7 à 1 mm).

  • Combien coûte une greffe de cheveux DHI ?

    Le prix d’une greffe de cheveux DHI est compris entre 3 900€ TTC et 11 900€ TTC. Ce prix évolue proportionnellement avec la taille de la zone à traiter et le stade d’alopécie.

    Pour obtenir un devis gratuit et personnalisé, envoyez-nous vos photos sur le formulaire de contact de la page contact.

  • Qui pratique l’intervention ?

    Seuls les médecins diplômés en médecine, en chirurgie plastique ou en dermatologie peuvent suivre la formation pour devenir médecin DHI. La formation protocolaire et rigoureuse s’étend sur 18 mois. Elle est composée, d’une partie théorique et pratique et d’une certification garantissant l’hyper spécialisation et standardisation des équipes médicales DHI.
    Chaque année, une formation complémentaire sur les dernières innovations en implantation directe de cheveux est imposée à chacun des spécialistes certifiés pour toujours garantir les meilleurs standards.

    L’infirmière DHI apporte également son aide précieuse au médecin DHI durant l’intervention. Elle aussi certifiée, elle s’occupe du classement des follicules par nombre de cheveux durant le prélèvement puis, lors de l’implantation, elle charge les injecteurs de greffons et les présente au médecin qui effectuera l’injection follicule par follicule sans incision, fente ni trou de réception.

    Contrairement aux autres méthodes d’implantation capillaire, les infirmières DHI ne prennent en aucun cas le relais du médecin, ni lors de la phase d’extraction, ni durant l’implantation.

  • Combien de temps dure une intervention ?

    Une greffe de cheveux DHI dure entre 4 et 8 heures, ou 2 jours en fonction de la taille de la session et des besoins du patient.

  • Une greffe de cheveux DHI fait-elle mal ?

    Notre méthode exclusive est totalement indolore. Pratiquée sous anesthésie locale elle permet au patient d’être conscient et détendu. Attachés à votre bien-être, tous nos blocs sont équipés de lits spécialement conçus pour la Maison Lutétia pour vous assurer un confort optimal aussi bien durant l’extraction que l’implantation. Pendant l’intervention, vous pourrez profiter d’un accès illimité à Netflix, écouter de la musique. Vous pourrez également profiter d’un déjeuner durant la pause prévue entre l’extraction et l’implantation.

    L’anesthésie se fait par injections sous cutanée sur les deux zones : donneuse et receveuse permettant de n’avoir aucune douleur.

  • Les questions fréquentes autour des instructions pré-interventionnelles

  • Y a-t-il des contre-indications pour les patients diabétiques ou ayant des soucis de tension artérielle ?

    Aucune contre-indication n’est appliquée aux patients diabétiques. Ils peuvent tout à fait réaliser une greffe de cheveux DHI, notre médecin devra simplement contrôler la glycémie au moment de l’acte. 
L’hypertension pouvant entraîner des saignements et la tension basse un état trop faible du patient, le médecin surveillera la tension artérielle avant, pendant et après l’intervention.

  • Le rasage de la tête est-il obligatoire avant l’opération ?

    Il est obligatoire de raser la zone donneuse (arrière et côté). Toutefois, il est possible de conserver la longueur de la zone receveuse selon les cas.

    Le rasage intégral n’est pas obligatoire lorsqu’une petite taille d’intervention est requise (donc peu de follicules à extraire), un rasage « invisible » est possible. Ces « lignes de rasages » sont alors camouflées par vos cheveux.

    Si la zone traitée est importante, alors le rasage intégral sera nécessaire.

  • Comment se préparer à votre greffe de cheveux DHI ?

    Avant votre intervention, vous devez prendre quelques précautions :

    • Répondre à un questionnaire médical complet et y préciser plusieurs informations personnelles concernant votre état de santé : diabète, hypertension artérielle, vos traitements en cours (prise de psychotropes, cardiotrope…), etc.
    • Éviter de prendre des vitamines ainsi que de l’aspirine au moins 8 jours avant votre greffe de cheveux DHI.
    • Il faut également éviter l’alcool et le café 48h avant l’intervention.
    • Il est conseillé aux fumeurs de réduire leur consommation de tabac.

  • Les questions fréquentes autour des instructions post-interventionnelles

  • Quand est-il possible de reprendre des compléments alimentaires ?

    Les compléments alimentaires peuvent être repris au bout de 10 jours après une greffe de cheveux DHI.

  • Quand peut-on se couper les cheveux après l’intervention ?

    Une coupe faite uniquement aux ciseaux sur la zone donneuse est tout à fait permise 15 jours après intervention. Vous devriez cependant attendre un mois pour une coupe complète, et un mois pour réaliser une coloration.

  • Combien de temps faut-il attendre avant de reprendre le travail ?

    Si vous n’exercez pas un métier très physique, vous pourrez reprendre le travail dès le lendemain de l’intervention. Toutefois, pour plus de discrétion, nous conseillons une attente d’environ une semaine.

  • La tête sera-t-elle bandée après l’intervention ?

    Pour écarter tout risque d’infection, une simple compresse au niveau de la zone sera appliquée. Vous pourrez retirer seul(e) la compresse dès le lendemain matin de votre greffe de cheveux DHI.

  • Quelles sont les précautions à prendre après l’intervention ?

    Après intervention, il est préconisé :

    • D’éviter l’exposition directe et prolongée du cuir chevelu au soleil est à éviter pendant les 15 jours post-intervention. Vous pouvez cependant porter un couvre-chef (casquette large ou un chapeau) à partir du moment où il ne touche pas du tout votre cuir chevelu et la zone d’implantation.

    Il est possible de se baigner en eau de mer dès le 10ème jour après votre intervention, pour l’eau chlorée des piscines il faudra attendre 15 jours.

    • D’éviter les efforts intenses. Il est possible de faire des exercices légers dès 7 jours post-intervention.
    • De ne pas utiliser de shampoing contenant du silicone, du parabène ou encore du sulfate durant un mois après l’opération. Le sèche-cheveux peut être utilisé à froid dès 10 jours, à chaud dès 3 semaines.
    • D’appliquer une lotion apaisante à base d’Aloe Vera sur la zone de prélèvement afin d’accélérer la guérison.

    Dès le 4ème jour, il est possible de porter une casquette.
    Le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux pré et post-opératoire.

  • Quelles sont les complications possibles après l’intervention ?

    De manière générale, une greffe de cheveux DHI ne présente aucune réelle complication postopératoire. Toutefois, quelques légers effets indésirables peuvent se présenter : faiblesse, maux de tête ou démangeaisons.

    Chez certains patients (-10%), l’anesthésie locale engendre un œdème (gonflement) sur zone d’intervention. Cet inconvénient disparaît naturellement et de lui-même en 3 ou 4 jours.

    Une irritation sur la zone receveuse peut aussi se produire, occasionnant des taches rouges. Dans ce cas, un traitement au shampoing médical vous sera prescrit.

  • À quoi s’attendre après l’intervention ?

  • Après une greffe capillaire, la durée de vie des cheveux noirs et gris est-elle différente ?

    Non, après une greffe de cheveux DHI, ces deux types de cheveux pousseront naturellement de manière identique.

  • Quels autres traitements sont envisageables pour améliorer la densité capillaire ?

    Pour améliorer la densité capillaire, il existe deux autres solutions :

    • La MésoLED Plaquettaire (ou injections de PRP), riche en facteurs de croissance revivifie vos follicules pileux, ralentit la chute de cheveux et favorise leur repousse. Plus précisément, les facteurs de croissance stimulent les cellules souches et favorisent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui permettront une meilleure irrigation sanguine.
    • La MésoLED classique elle, associe un complexe restructurant et antioxydant de mircronutriments à la thérapie régénérante de la LED. Le complexe est composé d’acides aminés, de vitamines (dont B9, zinc, Biotine) et des sels minéraux associés à de l’acide hyaluronique connu pour ses propriétés hydratantes. La grande variété de micronutriments du cocktail permet de corriger les déficiences du cuir chevelu et traiter les alopécies diffuses en stimulant les follicules pileux. Elle remédie efficacement à la fragilité capillaire et permet d’obtenir une augmentation de la densité et du diamètre des cheveux, en plus d’une plus grande résistance à la traction.

  • Combien de sessions sont prévues pour une densité optimale définitive ?

    Tout dépendra des attentes du patient. Le nombre de sessions sera ainsi fixé en fonction de la densité de la zone donneuse par rapport à la zone à couvrir. Généralement, 2 à 3 interventions peuvent être réalisées pour accompagner la perte qui progresse.

  • Les cheveux repousseront-ils au niveau de la zone donneuse soit la zone d’extraction ?

    Tout le follicule ayant été retiré, le ou les cheveux ne pourront pas repousser mais, cela ne se verra pas à l’œil nu car ils ont été prélevés en zone dense et ce de manière homogène.
    Par ailleurs, il a été observé que 5 à 10% des cheveux prélevés repoussent néanmoins, lorsqu’une partie de la racine est restée (ce qu’on appelle régénération).

  • Quelle est la durée de vie des implants capillaires après une greffe de cheveux DHI ?

    Le cycle de vie de cheveux implantés grâce à la méthode DHI reste le même que celui des cheveux normaux. Les patients traités garderont leurs cheveux greffés toute leur vie. Il est toutefois important de noter que 10% des cheveux tombent naturellement à partir de 50 ans, il en sera de même pour ceux-là.

  • Les cheveux implantés peuvent-ils tomber après les shampoings ?

    Nous utilisons une solution de préservation (utilisée pour les transplantations d’organes) permettant à une partie des cheveux de repousser immédiatement après leur implantation, ce qui vous permettra d’observer les premières pousses dans les semaines suivants l’intervention.

    Dans les jours qui suivent la greffe, il est tout à fait courant et normal qu’une grande partie des cheveux implantés tombent, notamment pendant les shampoings. Il ne faut pas s’inquiéter, un nouveau cycle de croissance débutera. C’est au bout de 12 mois minimum après l’intervention que les nouveaux cheveux auront tous repoussé et que les résultats définitifs se verront.

  • Les questions fréquentes autour de l’alopécie

  • Quels sont les différents types d’alopécie ?

    Les différents types d’alopécies sont :

    1. L’alopécie androgénétique communément appelée calvitie, est la plus fréquente chez l’homme. Elle est due à la dihydrotestostérone (hormone mâle) qui agit sur les follicules pileux génétiquement sensibles.
    2. La pelade touche aussi bien les hommes que les femmes et se manifeste par une perte de cheveux par plaque(s).
    3. L’alopécie de traction résulte des coiffures trop tirées ou de la trichotillomanie.
    4. L’alopécie cicatricielle intervient suite à un traumatisme ou une infection.
    5. L’effluvium télogène ou alopécie diffuse est une chute de cheveux abondante et rapide fréquente chez les femmes.
    6. Le syndrome anagène est une maladie héréditaire qui touche davantage les femmes. Elle engendre une chute indolore des cheveux.

  • Pourquoi les femmes perdent-elles beaucoup de cheveux après l’accouchement ?

    Pendant la grossesse, le corps produit une grande quantité d’hormones œstrogènes stimulant la croissance et la bonne santé des cheveux. Mais lorsqu’elles accouchent, le rééquilibrage hormonal fait alors basculer les follicules en phase de perte entraînant une chute appelée alopécie post-partum.

  • La qualité des cheveux a-t-elle un impact sur leur croissance ?

    Oui, la qualité des cheveux impacte leur vitesse de croissance. Par exemple, les cheveux asiatiques, plus élastiques poussent plus vite que les cheveux européens et africains qui, par ailleurs, souffrent davantage de calvitie.

  • Quelle est la différence entre un poil et le duvet ?

    Le duvet est un poil très fin que l’on retrouve un peu partout sur le corps. Sa croissance ne dépend pas des hormones.

  • Pourquoi les cheveux ne sont-ils pas tous de la même couleur ?

    La mélanine est responsable de la pigmentation des follicules. Il en existe deux types :

    • L’eumélanine qui donne la couleur noire ou marron
    • La phéomélanine qui donne quant à elle la couleur rouge.

    Au fil du temps, la mélanine diminue et les cheveux gris apparaissent.

  • A quelle vitesse poussent les cheveux ?

    En moyenne, un cheveu humain pousse d’1/3 de mm par jour, soit environ 10-15 cm par an.

  • Pourquoi les cheveux tombent-ils ?

    Chez l’homme, la calvitie la plus courante est l’androgénétique tandis que chez la femme il s’agit de l’effluvium télogène.

    Au-delà de la génétique, les causes peuvent être multiples comme le stress, une mauvaise alimentation qui engendre des carences ou encore un déséquilibre hormonal.

  • Quel est la durée de vie d’un cheveu ?

    Le cycle de vie d’un cheveu se divise en trois étapes :

    • La phase anagène dure entre 3 à 5 ans durant laquelle le follicule continue de pousser.
    • La phase catagène où durant 1 à 2 semaines les follicules se préparent à la 3ème étape.
    • La phase télogène pendant laquelle le cheveu se repose 3 à 4 mois pour finir par tomber. Nous perdons naturellement en moyenne une centaine de cheveux par jour.

  • Combien un follicule contient-il de cheveux ?

    Un follicule peut contenir entre 1 et 9 cheveux, mais la moyenne de cheveux par follicule est de 2,2. Un ratio inférieur à 2 est considéré comme faible.

  • Combien avons-nous de cheveux ?

    En moyenne, nous avons entre 100.000 et 150.000 cheveux soit entre 100 et 300 cheveux par cm2 mais cela varie en fonction de différents facteurs.

  • De quoi est constitué un cheveu ?

    Trois principaux composants forment un cheveu : la kératine, les graisses naturelles et l’eau. Ces matières forment plusieurs couches connues sous le nom de “cuticule“ qui entoure et protège le cortex (partie la plus résistante) situé au centre du cheveu.

  • ##
    Open chat