Cicatrices d’acné
Comment retrouver une belle peau ?

Comprendre l'acné

Qu’est ce que c’est ? C’est une maladie inflammatoire chronique, probablement génétiquement déterminée, du follicule pilo-sébacé. Il s’agit d’une dermatose fréquente qui touche près de 70 % à 80% des adolescents, et environ un quart des adultes, qui associe plusieurs anomalies : une hyperproduction de sébum, une sécrétion grasse provoquée par les glandes sébacées et liée aux hormones, une obstruction du canal folliculaire qui ralentit l’élimination du sébum, et une inflammation liée à la prolifération d’agents microbiens. Des lésions, et autres marques rouges et pigmentées peuvent alors apparaître sur le visage (en particulier sur les ailes du nez), le dos et la poitrine. Si les boutons sont touchés, percés, triturés, ils peuvent laisser des cicatrices sur la peau.

Les différents types d'acné

L’ACNÉ
NÉONATALE

Elle concerne le nouveau-né dans les premiers mois de vie et se manifeste par des pustules et des microkystes sur le visage, notamment au niveau du front, des joues et du menton.

L’ACNÉ
INFANTILE

Elle se caractérise par des petits boutons rouges en relief sur la peau du visage. L’acné infantile est liée à l’excitation des glandes sébacées, produisant un excès de sébum. À la naissance, la peau n’a pas encore forcément trouvé son équilibre.

L’ACNÉ
VULGAIRE

Elle se développe à l’adolescence, et correspond à la formation de comédons, de pustules, de nodules et/ou de kystes sur le visage et le haut du tronc, provoquée par obstruction et inflammation cutanée.

L’ACNÉ
TARDIVE

Elle affecte les adultes, généralement les femmes à la ménopause, ou les personnes ayant eu une acné importante et précoce vers 10 ou 12 ans. Le tabac et les désordres hormonaux sont des facteurs aggravants.

L’ACNÉ
COMÉDONIENNE

Il s’agit d’une acné légère touchant une majorité des adolescents et des jeunes adultes. Elle se caractérise par des boutons et des points noirs pas forcément enflammés, peu nombreux et localisés sur la zone T (front, nez et menton), qui apparaissent en fonction des variations hormonales (puberté, cycle menstruelle, grossesse), la fatigue et le stress étant des facteurs aggravants. L’acné comédonienne est facile à traiter, à l’aide de soins régulateurs de sébum, et une hygiène de vie correcte. Ainsi, les cicatrices et marques sont faciles à éviter.

L’ACNÉ
PAPULO-PUSTULEUSE

Il s’agit d’une acné modérée qui touche généralement les adolescents. Elle se caractérise par un mélange de papules, soit des excroissances cutanées persistantes, et de pustules, soit des boutons de moins de 5mm, de couleur blanc jaunâtre qui émergent sur le front, le nez et les joues, se formant à cause d’une inflammation liée à une obstruction folliculaire. L’acné papulo-pustuleuse peut laisser des cicatrices ainsi qu’une hyperpigmentation.

L’ACNÉ
NODULAIRE OU CONGLOBATA

Il s’agit d’une forme d’acné sévère qui touche environ 15% des personnes souffrant d’acné, plus souvent les garçons que les filles, avec des antécédents familiaux d’acné sévère. Elle se manifeste sur le visage, mais aussi sur le dos, le thorax, les épaules et les fesses, avec des boutons rouges de plus de 5mm de diamètre, des nodules, des kystes, des abcès, qui laissent le plus souvent des cicatrices.

L’ACNÉ
NODULAIRE AIGUË (FULMINANTE)

Il s’agit d’une forme d’acné sévère et rare, à début brutal, caractérisée par une prolifération de nodules inflammatoires et pouvant se transformer en des ulcérations nécrotiques et hémorragiques, au niveau du visage, du front. Les cicatrices d’acné sont alors très fréquentes.

L’ACNÉ
COMÉDONIENNE

Il s’agit de la forme d’acné la plus grave, et est déclenchée par la prise de certains médicaments anti-acné comme les rétinoïdes. C’est la raison pour laquelle il faut être vigilant au début du traitement, les doses étant progressivement augmentées si le patient y est tolérant. L’acné fulminans se manifeste au niveau du visage et du tronc, avec des nodules inflammatoires, lésions ulcérées, nécrotiques, hémorragiques, qui laissent des cicatrices sur la peau. La particularité de l’acné fulminans est qu’elle peut s’accompagner de douleurs musculaires, articulaires et de la fièvre.

L’ACNÉ
ESTIVALE

Elle apparaît sur les bras et le thorax des femmes de 25 à 40 ans qui ont pour la majorité des antécédents d’acné juvénile. L’acné estivale, qui se manifeste par des rougeurs et une irritation, surgit après une exposition aux rayons UV, et serait liée à la réaction des radicaux libres aux produits cosmétiques et autres crèmes solaires. Elle peut laisser des cicatrices et de l’hyperpigmentation.

L’ACNÉ
COSMETICA

Elle apparaît le plus souvent sur le visage, par des plaques rêches, lorsque la peau réagit aux substances comédogènes présentes dans certains produits cosmétiques, qui bloquent la production des glandes sébacées et favorisent l’acné. Les symptômes disparaissent en arrêtant l’utilisation du produit comédogène. Il existe donc peu de risques de cicatrices.

L’ACNÉ
EXCORIÉE

Plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, elle apparaît sur le visage, et est liée au grattage compulsif des boutons, à cause du stress ou autre problème psychologique. L’acné excoriée laisse souvent des cicatrices, le fait de toucher les boutons engendrant une inflammation plus importante.

L’ACNÉ
INVERSA

Elle apparaît principalement après la puberté, se manifesterait par des nodules douloureux, toucherait les aisselles, l’aine et la région de l’anus, et serait liée à une mauvaise réponse immunitaire. Le risque de cicatrices et d’hyperpigmentation est présent.

L’ACNÉ
MECHANICA

Aussi appelée l’acné du sport, elle peut toucher les personnes actives de tout âge. Elle est souvent liée au port de vêtements en matières synthétiques qui empêchent la transpiration de se libérer des glandes sudoripares. Des petits points noirs, blancs et des boutons peuvent ainsi apparaître sur les zones en question. Les cicatrices sont rares.

L’ACNÉ MÉDI-
CAMENTEUSE

Elle apparaît sur le visage, le thorax et les épaules sous forme de nodules et de pustules douloureux, après une prise de médicaments contenant des barbituriques, du lithium, des corticostéroïdes, ou en cas d’un surdosage de certaines vitamines, d’un abus de stéroïdes, mais aussi à cause de la pilule contraceptive. Également appelée acné de dopage, elle s’arrête en stoppant la prise médicamenteuse, laissant parfois des cicatrices et de l’hyperpigmentation.

L’ACNÉ
VENERATA

Aussi appelée acné de contact, elle est provoquée par le contact de la peau avec des substances chimiques, comme le goudron, le pétrole, le chlore, les produits nettoyants, et se manifeste par des points noirs sur les zones en question, ne laissant que rarement des cicatrices.

L’ACNÉ
HORMONALE

Elle se manifeste par l’apparition de comédons, de microkystes, de papules et des pustules, à cause d’une obstruction des pores liée à la surproduction de sébum. Cette acné touche majoritairement les femmes, les taux d’hormones fluctuant avec les cycles menstruels, la grossesse et la ménopause.

Comment se forment les cicatrices d’acné ?

Les cicatrices d’acné apparaissent généralement après l’acné inflammatoire, lorsqu’un bouton ou une plaie ne cicatrise pas correctement et que le tissu conjonctif ne se forme pas en quantité suffisante. Dès lors, la cicatrice se développe sous la peau, et un petit creux est visible. Ces marques laissées sont également connues sous le nom de stigmates cicatriciels.

Les séquelles et symptômes

Les cicatrices causées par l’acné varient de taille, de forme, de couleur ou de relief. Différents types de cicatrices existent :

  • Les cicatrices pigmentées : elles sont rouges ou brunes.
  • Les cicatrices hypopigmentées : elles ont blanchi, suite à une destruction de la mélanine au niveau des tissus environnants.
  • Les cicatrices hypertrophiques : elles sont en relief.
  • Les cicatrices atrophiques : elles forment de creux, et peuvent se présenter sous forme de pic à glace (fines), en U, ou en cicatrices larges avec des bordures.
  • Les lésions résiduelles : elles s’apparentent à des excroissances de peau.

Chez l’adolescent en particulier, les cicatrices d’acné peuvent causer des douleurs psychologiques, des traumatismes ainsi que de sérieux complexes. Une prise en charge dermatologique ne suffit parfois pas à aider les personnes atteintes d’acné, un suivi psychologique peut également être mis en place.

Nos conseils de prévention à l’acné

Réservez une consultation médicale

Dès les premiers symptômes (apparition de comédons, changement de texture cutanée…), prenez rendez-vous chez le dermatologue pour ralentir voire empêcher le développement de l’acné.

Déterminez votre type de peau

Si votre peau est réactive ou grasse, elle est plus sujette à l’inflammation, aux imperfections et à l’acné, que d’autres. Le risque étant également influencé par l’hérédité, vous avez plus de chance de développer de l’acné si vos parents en ont eu.

Prenez soin de votre peau

Adoptez une alimentation équilibrée, en faisant l’impasse sur les mauvaises graisses et le sucre. Évitez aussi les gommages à grain qui ont tendance à exciter les glandes sébacées, les maquillages occlusifs et couvrants qui peuvent encrasser et étouffer la peau. Côté soin, préférez des soins doux, avec des formules à la fois matifiantes et purifiantes.

Ne touchez pas vos boutons

C’est le meilleur moyen d’accentuer l’inflammation et de développer des cicatrices d’acné !

Fuyez le soleil

Éloignez-vous du soleil et protégez votre peau à l’aide d’un SPF élevé dès les premières expositions. Pour se protéger des rayons UV, la peau a tendance à bloquer l’évacuation du sébum, les boutons proliférant dès que vous rentrez de vacances !

Attention aux huiles essentielles

Celles-ci peuvent être bénéfiques pour votre peau, mais elles peuvent également dégrader son état en cas de mauvaise posologie. Demandez conseil à votre dermatologue.

Les différents traitements contre l'acné

En fonction de votre type d’acné, et si un nettoyage quotidien de la peau ne suffit pas, votre dermatologue peut vous prescrire différents traitements :

  • Les médicaments topiques
  • Les anti inflammatoires
  • Les antibiotiques
  • Le traitement par isotrétinoïne

Comment cacher l'acné ou les cicatrices ?

L’acné et les cicatrices d’acné sont difficiles à dissimuler. Optez pour un soin de jour dépigmentant, avec une formule antioxydante, pour éliminer la coloration des marques. Puis appliquez un fond de teint ou un anti-cernes léger, qui n’obstrue pas les pores, de la même couleur que votre peau.

Les solutions de médecine esthétique pour faire disparaître les cicatrices

Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos cicatrices d’acné, à la Maison Lutétia Paris sont proposés des traitements efficaces pour les lisser et atténuer leur apparence.

Le laser resurfaçant

Le laser resurfaçant micro-fractionné est un traitement qui renouvelle la peau par l’abrasion, et vous aide ainsi à traiter les cicatrices d’acné récalcitrantes. Cet appareil crée des micro-puits sur la peau, favorisant la production de collagène et le renouvellement cellulaire, diminuant les cicatrices d’acné. Dès lors, la qualité de peau des phototypes 1 à 3 est boostée, les cicatrices d’acné disparaissant peu à peu au profit d’une belle peau.

Combien de séances ? 6 à 12 séances.

Le microneedling radiofréquence

Il s’agit d’un traitement efficace contre les cicatrices d’acné, grâce au processus de réparation de la peau. A l’aide de ses 49 micro-aiguilles, le Microneedling Radiofréquence crée des zones de coagulation en chauffant la peau en profondeur à une température entre 60 et 70 degrés. AInsi, ce traitement a une action redensifiante sur les tissus rompus, réduisant les marqueurs inflammatoires, et favorisant le renouvellement cellulaire, ce qui gomme peu à peu les cicatrices d’acné.

Combien de séances ? Environ 6 séances, en fonction des besoins du patient.

Le peeling TCA

Pour faire peau neuve et diminuer l’apparence des cicatrices d’acné, le peeling médical constitue une solution efficace. Il permet d’exfolier la peau et de stimuler le renouvellement des cellules et la néo-collagénèse. Particulièrement adapté aux marques laissées sur la peau, le peeling TCA, à base d’acide trichloracétique, débarrasse l’épiderme de ses couches superficielles et lisse les petites irrégularités.

Combien de séances ? Selon les besoins du patient, quelques séances permettent d’atténuer l’apparence des cicatrices d’acné.

Le microneedling

Le microneedling gomme les boutons, les petites irrégularités et les cicatrices d’acné au fil des séances. Une pièce à main équipée de micro-aiguilles est passée sur le visage, et les perforations provoquées stimulent le processus d’auto-guérison cutané. Les micro-lésions induisent une réduction des marqueurs inflammatoires, une augmentation de la néo-collagénèse et un boost du renouvellement cellulaire, améliorant l’apparence des cicatrices d’acné. Peu à peu, la texture de la peau s’améliore, et le visage est comme neuf.

Combien de séances ? Selon les besoins du patient, jusqu’à 12 séances.

Les solutions de médecine esthétique pour faire disparaître les cicatrices

Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos cicatrices d’acné, à la Maison Lutétia Paris sont proposés des traitements efficaces pour les lisser et atténuer leur apparence.

Le laser resurfaçant

Le laser resurfaçant micro-fractionné est un traitement qui renouvelle la peau par l’abrasion, et vous aide ainsi à traiter les cicatrices d’acné récalcitrantes. Cet appareil crée des micro-puits sur la peau, favorisant la production de collagène et le renouvellement cellulaire, diminuant les cicatrices d’acné. Dès lors, la qualité de peau des phototypes 1 à 3 est boostée, les cicatrices d’acné disparaissant peu à peu au profit d’une belle peau.

Combien de séances ? 6 à 12 séances.

Le microneedling radiofréquence

Il s’agit d’un traitement efficace contre les cicatrices d’acné, grâce au processus de réparation de la peau. A l’aide de ses 49 micro-aiguilles, le Microneedling Radiofréquence crée des zones de coagulation en chauffant la peau en profondeur à une température entre 60 et 70 degrés. AInsi, ce traitement a une action redensifiante sur les tissus rompus, réduisant les marqueurs inflammatoires, et favorisant le renouvellement cellulaire, ce qui gomme peu à peu les cicatrices d’acné.

Combien de séances ? Environ 6 séances, en fonction des besoins du patient.

Le peeling TCA

Pour faire peau neuve et diminuer l’apparence des cicatrices d’acné, le peeling médical constitue une solution efficace. Il permet d’exfolier la peau et de stimuler le renouvellement des cellules et la néo-collagénèse. Particulièrement adapté aux marques laissées sur la peau, le peeling TCA, à base d’acide trichloracétique, débarrasse l’épiderme de ses couches superficielles et lisse les petites irrégularités.

Combien de séances ? Selon les besoins du patient, quelques séances permettent d’atténuer l’apparence des cicatrices d’acné.

Le microneedling

Le microneedling gomme les boutons, les petites irrégularités et les cicatrices d’acné au fil des séances. Une pièce à main équipée de micro-aiguilles est passée sur le visage, et les perforations provoquées stimulent le processus d’auto-guérison cutané. Les micro-lésions induisent une réduction des marqueurs inflammatoires, une augmentation de la néo-collagénèse et un boost du renouvellement cellulaire, améliorant l’apparence des cicatrices d’acné. Peu à peu, la texture de la peau s’améliore, et le visage est comme neuf.

Combien de séances ? Selon les besoins du patient, jusqu’à 12 séances.

FAQ autour du SoftLift pour femme de la Maison Lutétia à Paris

Les cicatrices d’acné apparaissent une fois que l’inflammation s’est apaisée, à cause d’une peau qui a mal cicatrisé. L’épiderme peine par exemple à se réparer lorsque vous touchez à vos boutons ou les percez régulièrement.

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’acné. Certains types de peaux sont plus enclins à en développer, comme les peaux grasses et réactives. D’autres facteurs, comme l’hérédité et l’hygiène de vie peuvent influencer l’apparition de l’acné.

Il est possible de dissimuler l’acné avec du maquillage, bien que celui-ci puisse également aggraver son état, par exemple en cas de formule comédogène. Un traitement médical prescrit par un dermatologue permet de diminuer l’acné, puis plan de traitements à la Maison Lutétia est préconisé dans le cas où vous souhaitez atténuer l’apparence des cicatrices laissées par l’acné.

Vous souhaitez rajeunir votre visage ?

N’hésitez plus sur le meilleur traitement
à choisir !
Parlez à un de nos experts dès maintenant.

Un expert reviendra vers vous pour discuter du traitement à choisir et faire le point sur vos besoins.

    Nos patients témoignent

    Nos traitements

    Microdermabrasion-2

    Débarrassez vous des impuretés et corrigez les imperfections

    22_beauty web (1)

    Luttez contre le relâchement cutané

    decoloration-duvet

    Pour raviver l’éclat du teint et sublimer la peau avant une occasion

    Soin signature by Lutétia copie

    Révélez l’éclat sublime de votre peau

    Open chat