Notre avis sur les implants capillaires de Rafael Nadal

← Retour

rafael nadal

Comme beaucoup d’hommes aujourd’hui, Rafael Nadal a eu recours à la greffe de cheveux pour traiter une calvitie qu’il ne pouvait plus vraiment cacher. Celui qui a perdu contre Djokovic à Roland Garros ce vendredi 11 juin 2021, a-t-il enfin gagné sa bataille contre la calvitie ? Les experts de la Maison Lutétia, premier centre capillaire d’Europe, vous donnent leur avis.

A 35 ans, Rafael Nadal aurait déjà eu recours à 2 greffes capillaires

Tout semble aller pour le mieux pour Rafael Nadal : le champion a du succès et il accumule les trophées ! Seul un détail semble lui échapper : avec l’âge, sa calvitie androgénétique gagne du terrain. Avant de réaliser sa première greffe capillaire en novembre 2016, le champion se situait au stade 3 sur l’échelle de Norwood, unité qui permet de mesurer la calvitie. Cela signifie qu’il présente des golfes temporaux et frontaux qui se dégarnissent, son vertex commençant à montrer des signes de faiblesse et à légèrement se clairsemer. C’est certainement la raison pour laquelle, sur les courts et à l’occasion des conférences de presse, il porte régulièrement un bandeau, avec des cheveux longs.

nadal

Rafael Nadal en janvier 2016, quelques mois avant sa première greffe de cheveux

Quatre ans et demi plus tôt, il décide pour la première fois de sauter le pas de la greffe de cheveux, déterminé à reprendre le dessus sur cette alopécie qui ne lui fait pas de cadeaux. Le joueur de tennis, originaire de l’île de Majorque, fait alors confiance à une clinique madrilène spécialisée. Au total, selon les informations de El Mundo, 4500 follicules, soit 10 000 cheveux, lui auraient été implantés au niveau de la zone avant, lors d’une intervention étalée sur deux sessions, sur une durée d’environ 10 heures. La technique d’implants capillaires utilisée serait la FUE, soit la Follicular Unit Extraction, qui consiste à prélever les follicules un par un sur la zone hippocratique pour les réimplanter sur les zones clairsemées, dans des trous de réception réalisés préalablement au forceps. Simple méthode d’extraction non standardisée, les résultats des FUE sont très aléatoires : il faut donc être sûr de tomber sur le bon praticien !

rafael nadal

Rafael Nadal, à Roland Garros 2017, profite des résultats de sa première greffe de cheveux, le résultat final des implants capillaires s’appréciant 1 an après l’intervention.

En 2018, il aurait à nouveau recours aux implants capillaires, pour combler et densifier son sommet antérieur, la calvitie ayant continué à avancer.

rafael nadal

Rafael Nadal à Roland Garros, en 2019, après sa potentielle deuxième greffe capillaire réalisée en 2018

Afin de se refaire une beauté, le sportif aurait déboursé entre 6000 et 9000 euros par intervention. Malgré tout, d’après les images diffusées récemment lors du match de Roland Garros contre Djokovic, les résultats de ses implants capillaires ne semblent pas à la hauteur de cet investissement.

rafael nadal

Rafael Nadal à Roland Garros en juin 2021

Que penser des résultats des greffes de cheveux de Nadal ?

A seulement 35 ans, Rafa aurait déjà eu deux fois recours aux implants capillaires, en l’espace de 2 ans. Cela peut sembler beaucoup lorsque l’on sait que la zone hippocratique est une source capillaire limitée, et que le champion continue à perdre ses cheveux de façon régulière et abondante. En effet, si les implants ne tombent jamais, les cheveux naturels, qui eux, sont programmés pour tomber, finissent par chuter un jour ou l’autre, avec des pics de perte environ tous les dix ans, la calvitie se stabilisant entre 50 et 55 ans. Il est donc judicieux de ne pas piller le capital capillaire du patient, afin d’étaler les interventions et pouvoir lui offrir une densification progressive et naturelle.

Si sa première greffe capillaire en 2016 semble plutôt réussie, Rafael ne profite pas longtemps de ses résultats, sa calvitie continuant à s’accentuer. C’est la raison pour laquelle en 2018, il remet le couvert et s’offre une nouvelle intervention, avec possiblement une nouvelle greffe de 10 000 cheveux. La zone donneuse du champion, ayant été largement prélevée, et ne paraissant pas particulièrement riche, risque de ne pas permettre une troisième intervention, qui semble nécessaire au vu de l’état de sa calvitie en 2021, présentant une faible connexion entre la zone implantée et la zone où la perte de cheveux a progressé. Il se pourrait donc que Rafael doive s’accommoder de ses résultats actuels, peu satisfaisants, avec une chevelure très clairsemée, qui va vraisemblablement continuer à s’affiner avec le temps. Nos experts lui conseilleraient de réaliser une dermopigmentation, qui consiste à combler les zones glabres à l’aide d’un « tatouage » non-définitif, réalisé dans les couches superficielles de la peau à l’aide de pigments hypoallergéniques doux pour cuir chevelu. Des micro-points sont dessinés pour donner une impression de densité naturelle.

En conclusion, la zone donneuse du joueur semble avoir été « surprélevée », alors que de toute évidence, la vitesse à laquelle Rafael perd ses cheveux laisse penser que d’autres sessions seront nécessaires à l’avenir pour densifier et combler la chute. La pression de devoir faire le maximum pour un patient aussi médiatisé subie par les praticiens est compréhensible, mais de proposer une première greffe capillaire de 10 000 cheveux, puis une seconde sur une alopécie qui n’est pas stabilisée, compromet les chances du joueur d’obtenir un résultat naturel sur le long terme.

Les experts de la Maison Lutétia auraient préconisé un espacement plus long entre les sessions, avec une application quotidienne du minoxidil, un vasodilatateur qui facilite l’afflux sanguin et donc l’apport des nutriments au niveau du cuir chevelu, ainsi qu’un protocole de MésoLED capillaire, pour ralentir la chute des cheveux, stimuler la pousse et retarder au maximum la prochaine intervention, afin de préserver la zone donneuse et de garantir des résultats authentiques et durables au champion. Nous espérons pour lui qu’un troisième set d’implants capillaires est jouable !

    • 1

      Vos Informations

    • 2

      Votre projet capillaire

    • 3

      Vos photos

    1/3

    Vos Informations

    Votre date de naissance ?

    Comment nous avez-vous connu ?

    Que souhaiteriez-vous obtenir d'une greffe de cheveux ?

    Merci de nous fournir 4 photos prises en lumière extérieure, non électrique, vos cheveux ne devant être ni rasés ni mouillés.

    Vous souhaitez en savoir plus ?

    Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
    de vos besoins, des options et du traitement adapté.

    Open chat