Vous portez une barbe ? Ces 6 faits révélés par la science peuvent vous intéresser

← Retour

Plus que jamais à la mode, la barbe a un réel impact sur la vie de celui qui la porte. Selon plusieurs études scientifiques (certainement menées par des barbus), voici tous les effets qui se produisent lorsque vous laissez pousser votre barbe.

Votre barbe est un bouclier contre le cancer de la peau

De la même manière que les cheveux empêchent le cuir chevelu de virer rouge tomate, la barbe apporte le même niveau de protection au menton, aux joues et à la lèvre supérieure. Cela signifie que votre barbe prévient le cancer de la peau. Selon une étude de l’Université de Queensland, porter une barbe réduit l’exposition solaire d’un tiers, comparé à un visage rasé. Elle absorbe environ 90 à 95% ultraviolets. Mais faites bien attention à toujours appliquer de la crème solaire sur le front et le cou, qui eux ne sont pas protégés !

Laisser pousser votre barbe vous fait gagner du temps

Le temps passé sur Terre est trop court pour gaspiller 3 350 heures debout devant son miroir un rasoir à la main. Le New York Times s’est intéressé au temps qu’un homme passe à se raser dans toute sa vie. Peu importe la manière dont vous vous rasez, ou la fréquence à laquelle vous vous rasez, les poils repousseront toujours quelques jours plus tard. En laissant tomber votre rasoir, vous pourriez donc utiliser 3 350 heures pour réaliser le projet de vos rêves… Ou simplement pour regarder un peu Netflix.

Porter une barbe vous rend plus attirant

L’attirance est une affaire de goût, mais la barbe semble mettre tout le monde d’accord. Une étude menée par l’Université de Queensland montre qu’une belle barbe saine rend un homme plus beau pour la majorité des personnes sondées : 8000 femmes hétérosexuelles. Nous retenons qu’un homme avec une barbe fournie est plus facilement considéré comme un partenaire sérieux. Selon une étude de Psychology Today, les hommes barbus sont vus comme plus masculins, dignes de confiance et matures socialement. Ils ont aussi l’air plus responsables et paternels. Une autre étude réalisée sur des hommes homosexuels montre également une préférence pour les barbus. Alors si vous avez envie de faire monter le niveau en laissant pousser votre barbe, la science est de votre côté.  

La barbe vous protège du froid

C’est la raison pour laquelle le Père Noël en porte une ! Il s’agit d’une couche qui isole parfaitement du froid. Selon Anthony M. Rossi, un dermatologue interviewé par le Wall Street Journal, les barbes d’hiver sont des écharpes naturelles. Sous la barbe, la température de la peau atteindrait un degré de plus que le reste du visage. Donc si vous avez envie de signer pour un job saisonnier en Antarctique, vous devriez songer à mettre votre rasoir à la poubelle.

La barbe ralentit le processus de vieillissement cutané

Ne jamais juger un livre à sa couverture ! Si votre barbe paraît rugueuse de l’extérieur, votre peau n’en est que plus douce en dessous. Selon une étude réalisée par le magazine Metro, porter une barbe protègerait la peau des agressions extérieures, et ralentirait le processus de vieillissement cutané en bloquant les UV. Résultat : moins de rides, de taches pigmentaires etc. Aussi, la barbe protège l’activité des glandes sébacées, qui travaillent en permanence à maintenir l’hydratation de votre peau, selon Business Insider. Lorsque vous touchez votre visage rasé, le film hydrolipidique s’altère naturellement. Mais lorsque vous portez une barbe, il demeure intact, offrant une douceur sans pareille à votre peau. Rappelez-vous que si la barbe vous ajoute quelques années aujourd’hui, elle finira par vous rajeunir à un moment.

Votre barbe ne contient pas de germes

Aviez-vous vu passer cette “étude” en 2015 disant qu’il y avait plus de germes dans une barbe que sur une cuvette de toilettes ? Cette information a été démentie depuis. Apparemment, les commentaires du microbiologiste avaient été sortis de leur contexte. Bien sûr, votre barbe doit être régulièrement nettoyée pour rester propre, mais elle n’est pas un nid de germes. Il a même été prouvé que sur 408 hommes qui travaillent à l’hôpital, ceux qui n’affichaient pas de barbe étaient trois fois plus enclins à porter un staphylocoque doré. Cela est peut-être dû au fait que le rasage entraîne des micro-abrasions sur la peau dans lesquelles les bactéries aiment se nicher. 

Et si vous n’avez pas la chance d’être né barbu, pourquoi ne pas vous laissez tenter par la greffe de barbe à la Maison Lutétia ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoins, des options et du traitement adapté.

Open chat