La Maison Lutétia reste ouverte pendant les Jeux Olympiques | Plus d'infos
Maison Lutetia
La Maison Lutétia reste ouverte pendant les Jeux Olympiques | Plus d'infos

Noircir / foncer les sourcils

Avec le nez et la bouche, les sourcils font partie des 3 éléments qui déterminent la structure et l’apparence du visage. Pour les sublimer selon les tendances et les envies de chacun, plusieurs techniques sont disponibles, notamment pour les foncer et obtenir un regard nuancé et structuré.

Comprendre l’anatomie des sourcils

Pour comprendre dans quelle mesure foncer les sourcils peut transformer le visage, il est important de discerner l’anatomie du sourcil et des différents éléments qui le composent.

La tête du sourcil en est le commencement : pour garantir l’harmonie du visage, elle doit idéalement être alignée avec le nez. Pour en déterminer le placement, rien de plus simple : placer un crayon verticalement en partant de la narine.

L’arc, ou l’angle du sourcil, est la partie la plus haute du sourcil. Cette petite étendue de poils est celle qui encadre le regard, et détermine l’expression du visage. Idéalement, l’arc du sourcil est aligné avec l’œil et la narine. Pour déterminer le placement, incliner le crayon en partant de la narine, et aligner avec le centre de l’œil.

Le sourcil se termine par la queue : la petite ligne descendante depuis l’arc. La queue du sourcil est un élément clé : selon sa longueur et son inclinaison, elle agrandit ou alourdit le regard. Pour en déterminer la longueur idéale, incliner davantage le crayon en partant toujours de la narine, et aligner cette fois-ci avec le coin externe de l’œil. Le point atteint indique la fin idéale du sourcil.

Pour obtenir un résultat nuancé et harmonieux, il ne suffit pas de foncer uniformément toute la surface du sourcil. Forts de ces connaissances, il s’agit de jouer sur l’anatomie du sourcil pour créer des reliefs et de la profondeur. Par exemple, la tête du sourcil ne doit pas être aussi foncée que l’arc et la queue, sous peine d’arborer des sourcils carrés au rendu très superficiel.

Pourquoi foncer les sourcils ?

  • Combler des sourcils clairsemés et corriger les sourcils blancs : apporter de la couleur harmonise et structure au regard.
  • Harmoniser et restructurer le visage : avec une forme et une teinte bien choisies, la coloration des sourcils permet de donner une toute autre apparence au visage.
  • Sculpter et redéfinir les sourcils naturels : pour celles et ceux qui optent pour des sourcils naturels, la coloration des sourcils permet de restructurer le regard, sans épilation.
  • Redessiner les sourcils : en cas de sur-épilation ou de maquillage semi-permanent raté, la coloration des sourcils permet de camoufler les imperfections et redessiner la ligne
  • Épaissir les sourcils : pour les sourcils fins, la coloration permet d’apporter du relief et une apparence plus fournie naturellement.

La couleur des sourcils a-t-elle son importance ?

Bien souvent, la totalité des préoccupations se fixent sur la forme des sourcils. Mais qu’en est-il de la couleur ?

Pour exhiber des sourcils parfaitement harmonieux, la couleur revêt une importance toute particulière. Idéalement, les sourcils doivent être plus foncés que la couleur de la peau, et se rapprocher au maximum de la couleur des cheveux pour encadrer le visage au mieux.

À partir de là, il est possible de jouer sur les intensités pour créer du contraste et de la profondeur au visage. En partant de la tête, la partie la plus claire du sourcil, on fonce progressivement pour atteindre le pic d’intensité au niveau de l’arc, puis on diffuse la couleur à travers la queue. L’intensité de la couleur mime l’abondance de poils : plus l’endroit est foncé, plus il paraît fourni. Alors, le placement doit être stratégique.

Pareillement, on applique la couleur en partant de la ligne inférieure du sourcil, et en diffusant progressivement vers le haut. Pour sublimer les traits naturels, noter que la ligne inférieure est naturellement plus fournie que la ligne supérieure. Il faut alors diffuser le produit par petites touches sous peine d’obtenir un dessein aux contours trop marqués : l’effet pochoir.

Les solutions pour foncer / noircir les sourcils

Le maquillage

La plus simple et accessible des solutions est le maquillage. Cette solution éphémère permet néanmoins une grande versatilité dans les options de stylisation des sourcils, tant par la forme que l’épaisseur. Ici, privilégiez des produits à basse grasse comme des crayons et des pommades, qui résistent mieux à l’eau et la transpiration que les produits poudre.

Favoriser la repousse naturelle des sourcils (huile, massage, compléments alimentaires…)

Encourager la pousse naturelle des sourcils, bien que plus fastidieux, permet également d’obtenir des sourcils plus foncés et plus fournis.

Pour ce faire, il faut commercer par une bonne exfoliation de la zone. Cette étape permet de se débarrasser des cellules mortes accumulées, et de favoriser le renouvellement cellulaire. Le message de la zone permet également de stimuler la circulation sanguine et améliorer l’accès des nutriments au poil, ce qui en encourage la pousse. En outre, une bonne exfoliation prévient les risques de poils incarnés, particulièrement disgracieux sur le visage.

En parallèle, plusieurs huiles végétales permettent de favoriser la pousse. Parmi les plus connues : l’huile de ricin, à consistance épaisse, réputée pour ses propriétés renforçant le bulbe pileux et stimulant directement la pousse. L’huile d’avocat elle, riche en acides gras, est particulièrement réputée pour ses propriétés hydratantes, et sa composition permettant de pénétrer en profondeur les multiples couches du derme.

Du côté des compléments alimentaires, les nutriments à l’œuvre lors de la pousse et du renfoncement des poils sont surtout issus de la Vitamine B :

  • Vitamine B5 : production de kératine renforcement des poils.
  • Vitamine B7 (Biotine) : croissance
  • Vitamine B3 (Niacine) : stimulation de la circulation sanguine

Quand opter pour une teinture des sourcils en institut ?

Pour les sourcils clairs, fins, clairsemés et grisonnants, la teinture en institut est particulièrement préconisée. Chez les personnes blondes et rousses, qui arborent le plus souvent des sourcils très clairs sur une peau claire, une coloration peut être effectuée afin de recontraster le regard et recréer nuance et profondeur sur le visage.

Les solutions en institut

La teinture

S’il existe bon de nombreux de kits de teinture disponibles en grandes surfaces, il vaut mieux se tourner vers un professionnel pour bénéficier de conseils visagistes experts et personnalisés, au moins la première fois.

En institut, il existe des prestations rapides et peu coûteuses pour teindre les sourcils. Le procédé ne diffère guère d’un coloration cheveux classique : le praticien effectue une consultation pour déterminer le traitement et la couleur la mieux adaptée, puis applique la teinture sous forme de crème sur les sourcils. Quelques minutes plus tard, il est temps de rincer. Les résultats s’apprécient instantanément et durent entre 3 et 6 semaines.

La teinture des cils est également disponible : suivant le même procédé, ce traitement permet d’arborer des cils de biches, avec un rendu naturel. Très utile pour les personnes blondes et rousses aux cils clairs, ce traitement permet d’intensifier naturellement le regard, et dispense d’une application quotidienne de mascara.

Concernant les colorations végétales d’origine naturelle, plusieurs choses sont à prendre en compte. Par exemple, si l’aspect naturel et non abrasif du henné est séduisant, ce produit ne convient qu’aux personnes souhaitant obtenir un résultat roux ou auburn.

De plus, après une coloration au henné, il faut procéder à une décoloration avant de pouvoir teindre avec une autre couleur, ce qui in fine expose le poil à davantage d’agression. Si le henné permet d’obtenir des pigments riches et flamboyants naturellement, son fonctionnement en fait un produit qui mérite mûre réflexion avant usage.

La dermopigmentation

Il existe également des traitements semi-permanents pour foncer et sublimer les sourcils grâce à la dermopigmentation. Cette technique consiste à introduire des pigments colorés sous la peau à l’aide d’une aiguille. Celle-ci ne pénètre que la couche superficielle de l’épiderme pour éviter tout glissement ou étalement de produit, ou que le pigment ne change de couleur.

Dans la dermopigmentation, deux techniques d’application principales émergent.

            Le Microblading

Le Microblading est une technique de dermopigmentation qui consiste à dessiner des poils pour épaissir le sourcil et façonner la ligne. Lors d’une consultation liminaire, le praticien détermine les besoins et dessine la forme idéale. Il s’agit de s’adapter aux sourcils existants, et densifier avec un dessin précis qui mime l’apparence réelle des poils.

Cette technique est adressée aux personnes ayant des sourcils fins, clairsemés ou asymétriques, et qui souhaitent densifier et redessiner leur forme. Cette méthode est également indiquée pour celles et ceux ayant subi des traitements médicaux lourds, et permet notamment de créer intégralement des sourcils en l’absence de poils.

Plusieurs séances sont nécessaires, et les résultats durent environ 2 ans pour un coût moyen de 300 euros.

            Le Microshading

Le microshading est une technique de dermopgimentation permettant de densifier les sourcils et intensifier le regard. Non plus des poils, le praticien appose des petits points de pigments tout au long des sourcils pour les remplir et créer une illusion d’ombrage.

Ici, c’est l’intensité du pigment et son placement qui sont déterminants. La tête du sourcil, naturellement plus claire, est légèrement soulignée, tandis que l’arc et la queue sont plus travaillés. En apportant stratégiquement du contraste, cette technique permet d’allonger et ouvrir le regard.

Cette méthode est destinée aux personnes ayant les sourcils naturellement fournis, pour appuyer et accentuer subtilement le regard.

Ici, entre 2 et 3 séances sont nécessaires pour des résultats durant environ 2 ans. Le coût moyen de ce traitement est de 300 euros.

La greffe de sourcils

Parmi les solutions disponibles pour foncer les sourcils, une seule permet d’obtenir des résultats plus vrais que nature et définitifs : la greffe de sourcils, proposée à la Maison Lutétia.

Cette solution esthétique est préconisée pour les personnes ayant des sourcils fins, abîmés par une sur-épilation, mais aussi celles et ceux qui souhaitent corriger des imperfections, reconstruire leur ligne ou encore rattraper un maquillage permanent raté.

À la Maison Lutétia, toutes les greffes capillaires sont réalisées grâce à la méthode DHI. C’est une technique d’extraction et d’implantation douce, qui privilégie par-dessus tout le bien-être des zones donneuse et receveuse grâce à un stylo implanteur de 0,6cm de diamètre.

L’intervention est indolore et se déroule sous anesthésie locale, pendant une durée moyenne de 2 heures.

Étape 1 : Un expert visagiste intervient d’abord pour dessiner la forme des sourcils selon les traits du visage et les souhaits du patient.

Étape 2 : Le médecin prélève les greffons sur une fine bande de cheveux à l’arrière de la tête

Étape 3 : Le médecin hyperspécialisé implante les greffons dans les sourcils, en contrôlant le nombre de poils insérés ainsi que la direction d’implantation grâce à un sens artistique pointu

L’intervention indolore se déroule sous anesthésie locale, et dure en moyenne 2 heures.

Après la greffe, il est important de ne pas maquiller les sourcils pendant 1 mois. Après cela, il et conseillée de les styliser grâce à un produit texturisant (gel ou cire), pour accompagner les nouveaux poils dans leur installation. Parallèlement, il est important de continuer à les entretenir, car les poils continuent à pousser ! À l’aide de ciseaux, il suffit d’égaliser les sourcils une à deux fois par mois.

Les résultats définitifs peuvent s’observer un an après l’intervention, et durent toute la vie !

            Prix :

Session S (densification des sourcils) 3 900 euros

Session M (correction tête ou queue des sourcils) 4 900 euros 

Session L (reconstruction complète des sourcils) 5 900 euros

FAQ :

Peut-on effectuer une teinture des sourcils à la maison ?

Oui. Néanmoins, attention à utiliser un kit spécialement fait pour les sourcils ! Pour une première teinture, mieux vaux consulter un professionnel notamment pour le choix de la couleur.

Est-il possible de faire repousser des sourcils qui ne poussent plus ?

Cela dépend de la cause de l’arrêt de la pousse. Si la cause est médicale, non. Sinon, il est possible de se tourner vers les huiles végétales et compléments alimentaires.

La teinture de sourcils est-elle permanente ?

Non, les résultats durent entre 3 à 6 semaines.

Nous trouver

6 Rue Ampère
adresse France
Paris
6 Rue Ampère
75017 Paris
Adresse Dubaï
Dubaï
Festival City
Dubaï UAE
A proximité
Hôtel Pavillon Monceau
43 Rue Jouffroy d’Abbans
75017 Paris
Parking Jouffroy
40 Rue Jouffroy d’Abbans
75017 Paris, France
Transport
3
Wagram
2
Monceau
Bus 163 20 31
WeChat
QRCode
Paris
6 Rue Ampère
75017 Paris
3
Wagram
2
Monceau
Bus 163 20 31
Dubaï
Festival City
Dubaï UAE
Hôtel Pavillon Monceau
43 Rue Jouffroy d’Abbans
75017 Paris
Parking Jouffroy
40 Rue Jouffroy d’Abbans
75017 Paris, France
Suivez-nous sur instagram

Suivez-nous sur instagram

@MAISON_LUTETIA