Sam Smith : notre avis sur sa greffe de cheveux

← Retour

sam_smith_greffe_capillaire

De plus en plus de stars assument avoir eu recours à une greffe de cheveux et Sam Smith en fait partie ! Dans une vidéo postée sur la chaîne YouTube de Vogue le 27 octobre dernier, il explique avoir longtemps souffert de sa calvitie, ce qui l’aurait motivé à sauter le pas. S’il semble très satisfait du résultat, nous ne sommes pas tout à fait du même avis… Voici notre point de vue.

La greffe de cheveux, LA solution pour reprendre confiance en soi

Les personnes touchées par l’alopécie seront d’accord : perdre ses cheveux peut être une expérience traumatisante. Chaque jour, voir la calvitie gagner du terrain n’est pas facile. Et les déceptions liées à l’échec des traitements approximatifs, comme les compléments alimentaires ou les crèmes soi-disant magiques, finissent par vous démoraliser. La greffe de cheveux est la solution radicale que Sam Smith a trouvée pour reprendre le contrôle sur cette préoccupation qui l’empêchait d’être pleinement épanoui… On ne pouvait que l’encourager dans cette voie.

“Mes cheveux… c’est un sujet délicat pour moi. Je n’en ai jamais vraiment parlé auparavant, donc je vais le faire maintenant parce que je n’ai rien à cacher”, introduit-il pudiquement dans la vidéo de conseils beauté. “J’ai eu recours à une greffe de cheveux. Regardez comme c’est beau ! C’est cool d’avoir des cheveux !” se réjouit-il un peu plus tard. Une chose est sûre, il ne regrette rien ! Et puis, pourquoi continuer à vivre avec un complexe si pesant quand on connaît la solution pour retrouver son assurance et son estime de soi ?

 

Un traumatisme qui ne date pas d’hier

sam-smith-greffe-capillaire

Le chanteur, qui a récemment sorti l’album « Love goes », n’a jamais caché son mal-être lié à la chute de ses cheveux. Le jeune homme de 28 ans est atteint d’une alopécie androgénétique, comme 90% des hommes. Elle se caractérise par une chevelure de plus en plus éparse, suivie d’un affinement des cheveux au niveau de la couronne et des golfes. Aucun traitement superficiel ne peut venir à bout de cette alopécie héréditaire, sa progression étant lente et s’opérant sur plusieurs décennies… Elle se stabilise vers 50 à 55 ans. La seule solution qui peut être envisagée pour venir à bout des zones glabres et clairsemées est de recourir à des implants capillaires.

Cette alopécie androgénétique a peut être été accélérée par le stress. Déjà en 2017, Sam évoquait une période d’anxiété intense après la Cérémonie des Oscars. C’est après avoir discuté avec son coiffeur que la star a eu le déclic. Le supplice devait s’arrêter, et pour cela, il n’existait qu’une seule option offrant un résultat radical et durable : la greffe de cheveux.

Dès les prochains mois, nous pourrions lui proposer une nouvelle greffe de cheveux afin de compléter le manque de densité sur le golfe droit et retracer sa ligne capillaire. La greffe effectuée n’offre en effet aucune subtilité sur la ligne capillaire car il a les cheveux très fins. Il aurait fallu lui apporter plus de densité pour qu’il puisse avoir la liberté de se coiffer les cheveux en arrière.

Nous pourrions lui proposer une greffe de correction, plus précisément une dense packing. C’est une technique d’épaississement au niveau de la partie frontale du cuir chevelu, une zone très visible qui a besoin d’une bonne couverture. Nous l’avons réalisée à la Maison Lutétia sur Thibaut Garcia, qui est entièrement satisfait du résultat illustré ci-dessous.

thibaut_garcia_greffe_cheveux_maison_lutetia

L’analyse de la greffe de cheveux de Sam Smith

Beaucoup de personnes se satisferaient des mêmes résultats que ceux du jeune homme, d’autant qu’il ne partait pas de très loin. Mais il faut savoir être plus exigeant, surtout lorsque des techniques comme la méthode DHI existent et offrent des résultats denses et naturels ! Le stade d’alopécie de Sam Smith n’étant à l’origine pas très avancé – il se situerait au stade 3 sur l’échelle de Norwood – sa ligne capillaire et ses golfes auraient pu être mieux travaillés, avec à la clé plus de densité et de coiffe. Le résultat manque de naturel alors que le chanteur disposait d’une base idéale pour effectuer un travail plus abouti notamment sur sa ligne capillaire.

La greffe effectuée n’étant pas d’une très grande qualité, celle-ci a peut être été réalisée par un robot ARTAS, réputé pour les risques de transsections qu’il entraîne. Il pourrait également s’agir d’une greffe FUT autrement dit la technique archaïque de la bandelette.

Pourquoi aurait-il dû choisir la méthode DHI plutôt qu’une autre technique de greffe de cheveux ? Non seulement c’est la méthode la plus aboutie qui existe aujourd’hui avec pas moins d’une centaine d’étapes minutieusement codifiées pour réaliser les implants capillaires, de plus son protocole non-invasif ne nécessite aucune incision. C’est donc la promesse d’un résultat sans cicatrice, aussi bien sur la zone donneuse que sur la zone d’implantation. Enfin, la greffe de cheveux DHI est réalisée de A à Z par un médecin hyperspécialisé, qui a été formé pendant 18 mois à cette méthode.

sam_smith_greffe_cheveux

Sam, si tu nous lis…

Avant tout merci de partager ton expérience, beaucoup auraient préféré la garder pour eux, la greffe capillaire étant encore parfois difficile à assumer publiquement. L’essentiel est que tu sois satisfait de ton résultat et que tu sois épanoui aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Seulement, nos experts te conseillent de bien surveiller ton alopécie, qui risque de progresser avec l’âge car il ne faut pas oublier que la greffe de cheveux accompagne la calvitie mais elle ne la stoppe pas. Pour autant, ça ne signifie pas que tu perdras tes cheveux jusqu’à atteindre un Norwood 7. La perte n’est pas totale, elle est liée à tes gênes, et c’est ton code génétique qui définit ton stade d’alopécie. Si tu recherches plus de naturel et de densité, nos experts seraient heureux de te recevoir à la Maison Lutétia. Nous pouvons déjà nous occuper de toi !

En attendant, tu peux appliquer du Minoxidil sur ton cuir chevelu. Peut-être peux-tu également t’intéresser à la MésoLED capillaire, qui consiste à injecter un cocktail de nutriments dans le cuir chevelu afin de renforcer la santé des cheveux, ralentir la chute et stimuler la repousse ! Et pourquoi pas essayer une séance de mésothérapie plaquettaire, qui quant à elle consiste à injecter dans le cuir chevelu du plasma riche en facteurs de croissance. Tu nous en diras des nouvelles.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoin, des options et du traitement adapté.

Open chat