Effluvium télogène : tout savoir sur cette alopécie temporaire

← Retour

Vous êtes touché(e) par un effluvium télogène ? Voici nos conseils et nos préconisations pour soigner ce type d’alopécie temporaire et stimuler la repousse.

Qu’est-ce que l’effluvium télogène ?

Il s’agit d’un type d’alopécie temporaire, soit une perte de cheveux importante qui touche aussi bien les hommes que les femmes. La chute capillaire est homogène et commence à la surface du crâne, il n’existe en effet pas d’effluvium télogène ciblé sur une partie du cuir chevelu (dans ce cas, on parle plutôt d’une pelade). Dans la majorité des cas, le phénomène est passager, car il est lié à une période de stress intense ou à un traitement médicamenteux.

Quelles sont les causes de l’effluvium télogène ?

Contrairement à l’alopécie androgénétique, qui est la forme la plus commune d’alopécie, l’effluvium télogène n’est pas héréditaire et peut survenir à tout moment dans la vie d’un jeune adulte ou d’un adulte. Les causes de l’effluvium télogène sont diverses : hormonales (quand il survient après une grossesse ou une IVG…), nutritionnelles (quand il est lié à des carences), dues au stress (pour des raisons personnelles ou professionnelles…) ou liées à une prise de médicaments (chimiothérapie, maladie infectieuse…). 

Dans le cas où la chute de cheveux est causée par un stress intense, elle stoppe naturellement quand le trouble anxieux disparaît, par exemple avec un suivi psychologique. Si la période d’angoisse s’éternise, vous risquez de perdre beaucoup de cheveux, et la repousse peut alors sembler très longue. Si l’effluvium télogène se présente sous forme chronique (c’est-à-dire qu’il surgit régulièrement), cela peut être le signe d’un problème endocrinien.

Comment traiter l’effluvium télogène ? 

L’effluvium télogène s’arrête lorsque le problème source est résolu, d’où l’importance de connaître sa cause grâce à un diagnostic professionnel. Si même après avoir traité la phase de stress, la chute capillaire continue, il faut chercher d’autres facteurs, comme les carences, notamment en fer.

Une application quotidienne de minoxidil pour favoriser l’apport en nutriments

Une fois la cause trouvée, il est conseillé d’appliquer du minoxidil sur le cuir chevelu. Sous forme de sérum ou de mousse, il s’agit d’un vasodilatateur, conçu pour dilater les vaisseaux sanguins et améliorer le flux sanguin vers le cuir chevelu. Résultat : plus d’oxygène et de nutriments peuvent être apportés aux follicule pileux, favorisant ainsi la croissance et la santé capillaires. Le minoxidil d’une concentration de 2% est conseillée pour les femmes, contre 5% pour les hommes, avec une application quotidienne sur cuir chevelu sec et propre.

La MésoLED capillaire pour stimuler la pousse des cheveux

Il est également préconisé de suivre un protocole de MésoLED capillaire, afin de relancer la repousse des cheveux. Grâce à un cocktail biostimulant, la MésoLED capillaire délivre les vitamines nécessaires à la croissance des cheveux, par micro-injections dans le cuir chevelu. Cette formule gorgée de nutriments est composée d’acides aminés, de minéraux, de vitamines et d’acide hyaluronique fluide et très hydratant. A la Maison Lutétia, ce traitement de mésothérapie est associé à une exposition aux panneaux LED, pour favoriser la régénération cellulaire du cuir chevelu. Un protocole de MésoLED capillaire corrige ainsi les déficiences du cuir chevelu et la fragilité des cheveux. Laissez nos experts prendre soin de vous et retrouvez des cheveux sains, brillants et en pleine santé !

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoins, des options et du traitement adapté.

Open chat