Comprendre le fonctionnement du follicule pileux

← Retour

La chevelure caractérise les traits physiologiques de l’espèce humaine. Bien qu’une personne puisse perdre une centaine de cheveux par jour, cela ne la rendra pas chauve pour autant. L’homme compte près de 100 000 à 150 000 follicules pileux. Elles sont éléments de l’organisme qui arrivent à se régénérer de façon cyclique, stochastique ou asynchrone. Elle constitue une importante réserve de cellules souches. Les renouvellements capillaires touchent la structure du cheveu, sa couleur et sa forme.

Qu’est-ce que le follicule pileux ?

Le follicule pileux ou le follicule pilo-sébacé est la zone de production du sébum et du poil. Le processus de kératinisation a lieu à cet endroit. Cela consiste à la transformation de la kératine en cheveu. Le follicule pileux se débouche avec l’aide de glands sébacée et favorise la sécrétion de sébum. Cette substance permet de lubrifier le cheveu. Seules les plantes des pieds et la peau des mains qui n’en sont pas couvertes. Le follicule cutané sert d’annexe cutanée qui arrive à gérer elle-même sa réserve hormonale, grâce à sa structure assez complexe, mais très stable.

Les phases cycliques du follicule pileux

Le follicule pileux est le seul élément de l’organisme qui arrive à se régénérer seul sans aucune intervention extérieure. Sa régénération se fait de manière cyclique. La première phase du cycle dur entre 2 à 6 ans. Durant cette phase, surnommée anagène, le follicule pileux aide le poil à grandir 0,3 millimètre par jour. La seconde phase est la dégradation ou a catagène. Celle-ci dure 2 à 3 semaines, durant laquelle, le follicule pileux meurt. Vient ensuite la phase Théogène qui dure entre 2 à 4 mois. Durant cette phase, le follicule pileux se régénère.

La régénération des follicules pileux est perturbée au fil de l’âge, ce qui réduit le nombre de follicules pileux actifs. Les modifications hormonales, les infections fongiques et bactériennes peuvent en être la cause. Cela peut même engendrer des folliculites superficielles ou des pelades.

phases cycliques du follicule pileux

Les cellules impliquées dans la fabrication du cheveu

Il y a trois types de cellules dans un follicule pileux. Chacun a un rôle bien précis dans la fabrication du cheveu.

1 ° Les cellules dermiques de la papille (fibroblastes)

Elles permettent au cheveu de se fixer aux follicules pileux pendant les trois phases cycliques du follicule. Elles sécrètent des protéines. Celles-ci facilitent la pousse et l’entretien des cheveux.

2 ° Les cellules souches épithéliales

Elles servent de réserve de protéines. Elles sont placées sous la glande sébacée et limitent les pertes de cheveux. Les cellules souches épithéliales sont pluripotentes. Selon les informations transmises par le cerveau, ces cellules secrètent soient des kéranocytes du cheveu, soient des sébocytes de sébum.

3 ° Les cellules épithéliales progénitrices

Elles sont situées juste à la base du follicule. Elles sont plus matures que les cellules souches. Elles se divisent plus lentement pour assurer la production du cheveu. Elles nourrissent la tige capillaire et les gaines épithéliales. Pour assurer la survie du cheveu, les cellules progénétrices utilisent la matrice pour se diviser. Chaque cellule mère engendre des cellules-filles en moins de 48 heures. Les nouvelles cellules chassent les anciennes. Celles-ci meurent et se durcissent pour atteindre la partie haute de la tige pilaire.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Prenez contact avec l'un de nos experts en soin de la peau pour discuter
de vos besoins, des options et du traitement adapté.

Open chat