Le détatouage au laser
de la Maison Lutétia à Paris

Sans douleur

Sans cicatrices

Traite tous les pigments

Durée du traitement
15 – 45 mins

Les tatouages que l’on regrette

Le tatouage est une pratique millénaire qui consiste à se marquer une ou plusieurs parties du corps pour porter sur soi un accessoire artistique ou un souvenir indélébile, en insérant des pigments sous la peau. Toutefois, le tatouage réalisé sur un coup de tête ou qui n’a plus de sens devient un objet de regret, que beaucoup souhaitent cacher. De plus, les années passants, la morphologie du tatouage a tendance à s’altérer à mesure que le corps évolue : le tatou s’étale lorsqu’on grossit et se plisse lorsqu’on maigrit, sans compter le relâchement cutané qui modifie l’aspect du dessin.

Les techniques de détatouage

Il existe différentes techniques de détatouage comme :

  • La chirurgie d’exérèse consiste en l’ablation chirurgicale de la zone tatouée. Bien qu’elle soit considérée comme efficace, cette méthode laisse des cicatrices importantes.
  • Le peeling chimique permet le renouvellement du derme en forçant la peau à se décoller pour se renouveler. Les résultats du peeling sont incertains et il provoque généralement boursouflures et brûlures.
  • Le laser qui est devenu la référence du détatouage puisqu’il permet la dissolution des pigments qui sont éliminés naturellement, par phagocytose.

Le détatouge au laser : la solution de la Maison Lutétia à Paris

Grâce aux progrès de la médecine esthétique il est désormais possible de maîtriser le principe d’éternité du tatouage au moyen du laser Q-Switched. Les experts de la Maison Lutétia à Paris se sont équipés d’une machine de dernière génération qui permet de réaliser des détatouages de manière non invasive et non ablative, en préservant le derme d’éventuelles brûlures ou cicatrices. Le laser Q-Switched combine l’émission d’impulsions de lumière très courtes à une puissance très élevée. Ce type de laser permet de traiter tous les types de tatouages et tous les phototypes grâce à ses différentes longueurs d’ondes qui ciblent les pigments afin d’actionner leur dissolution.

Votre détatouage au laser à la Maison Lutétia à Paris

Avant de débuter un détatouage au laser, de nombreuses précautions sont à prendre, c’est pourquoi il est important de se faire traiter par un médecin.

La consultation

Lors d’une première consultation, le médecin expert examine dans un premier temps l’état de la peau de la patiente, qui est un élément déterminant du traitement : l’épiderme ne doit présenter aucune lésion, trouble dermatologique (eczéma, dermatose, etc.) ou bronzage.

Dans un second temps, le médecin propose à la patiente un nombre de séances approximatifs à réaliser après examen de la surface à traiter, des pigments du tatou et de sa densité.

La séance de détatouage au laser à la Maison Lutétia à Paris

Avant de procéder au traitement, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante pour le confort de la patiente. Pour les tatouages très profonds, très denses ou très grands, il est également possible de réaliser une anesthésie locale sous forme d’injections. Puis, le médecin passe le laser Q-Switch sur la zone à détatouer. La force de frappe du laser permet de faire « exploser » les pigments en particules microscopiques qui seront nettoyées par les globules blancs.

Après la séance, une crème réparatrice est appliquée sur la zone traitée.

FAQ autour du détatouage au laser de la Maison Lutétia à Paris

En moyenne, 6 à 10 séances de détatouage sont à prévoir pour se débarrasser définitivement d’un tattoo selon les pigments qui le composent et sa densité.

Il est important de respecter un minimum de 6 semaines entre chaque session de détatouage afin de permettre aux pigments profonds de remonter à la surface.

Durant le traitement, la patiente peut ressentir de légers picotements qu’il est possible d’atténuer en appliquant une crème anesthésiante au préalable. La machine de la Maison Lutétia est munie d’un système qui permet de refroidir la peau durant le traitement, rendant le traitement indolore.

La mélanine produite par les UV peut interagir avec le laser Q-Switch et provoquer l’altération des pigments du tatouage. L’exposition au soleil après une séance de détatouage peut provoquer une hyperpigmentation.

Vous souhaitez vous débarrasser d'un tatouage de manière définitive ?

N’hésitez plus sur le meilleur traitement
à choisir !
Parlez à un de nos experts dès maintenant.

Un expert reviendra vers vous pour discuter du traitement à choisir et faire le point sur vos besoins.

Nos patients témoignent

Nos traitements

Le traitement doux pour régénérer vos cellules.

Redessinez votre silhouette par le froid.

Un traitement non-invasif pour traiter les excès de peau.

Une meilleure qualité de peau grâce à son cocktail biostimulant.

Open chat